“L’Œuvre Sans Fin, instant capturé le 17 février 2018 à 15h05”, estampe numérique, sublimation sur aluminium, 80 x 150 cm, épreuve unique.

Prolongement de ma peinture, ces œuvres sont des arrêts-sur-image du logiciel que j’ai conçu, initialement nommé “La Machine à Peindre”. 

L’Œuvre Sans Fin, instant capturé le 5 avril 2020 à 15h56“, estampe numérique, sublimation sur aluminium, 100 x 150 cm, épreuve unique.

Ce logiciel génère des images que j’aurais pu peindre. Mais il comporte une dose d’aléatoire, qui les rend imprévisibles et toujours différentes.

“L’Œuvre Sans Fin, Le Mur, instant capturé 1e 15 août 2020 à 15h01”,
estampe numérique sur papier, 60 x 80 cm, tirage unique.

Le hasard provoque des coïncidences, des juxtapositions inattendues à l’intérieur de la composition que j’ai déterminée.

“L’Œuvre Sans Fin,  instant capturé 1e 7 février 2020 à 11h52”,
estampe numérique sur papier, 33 x 55 cm, tirage unique.

“Time Tower”, Oeuvre générative sur le thème des débuts de l’aviation, installée en 2018 dans l’aéroport international de Los Angeles. Un seul écran LED s’enroule autour des 4 faces de la tour.

Mes logiciels fonctionnent aussi en temps réel, on voit l’image se créer et évoluer en direct sur l’écran. Ici, sur une tour qui cache des ascenseurs dans le hall international de l’aéroport de Los Angeles.

Spectacle“, impression numérique sur toile, 2,40 x 49 m, Toulouse, 2006.

Première installation dans l’espace public, composition créée sur le thème du jazz pour le Zénith de Toulouse.

Petites mécaniques

“Petite Mécanique”, oeuvre générative

Une oeuvre générative se génère de façon autonome. Cette “Petite Mécanique” évoque la pensée à l’oeuvre dans notre esprit. Les couleurs et les motifs évoluent et se transforment à l’image de nos humeurs.

“Improbable harmonie”, oeuvre numérique générative

“Suite Numérique”, peintures murales d’après une image créée avec le logiciel L’Oeuvre Sans Fin, Maison de la Formation, Valence d’Agen, 2005.

J’ai finalement donné le nom d'”Oeuvre Sans Fin” à mon logiciel dont le travail ne se termine jamais. Et le mien non plus car je complète et modifie ce logiciel sans cesse.

“L’Œuvre Sans Fin,  instant capturé 1e 14 décembre 2004 à 12h31”,
estampe numérique sur toile, épreuve unique,  162 x 97 cm

historique! l’une des toutes premières estampes. Le titre comporte l’heure exacte où elle s’est affichée sur l’écran de mon ordinateur. Il témoigne qu’il s’agit d’un moment unique, particulier et fruit du hasard. J’ai choisi de ne faire qu’un tirage de chaque image.

Lignes Sans Calcul

“Lignes Sans Calcul, instant capturé le 14 février 2020 à 08h26”, estampe numérique, imprimée par sublimation sur aluminium, 100 x 150 cm.

Ces lignes sont le résultat de calculs mathématiques précis, mais effectués à partir de paramètres aléatoires, et sans intention. C’est en ce sens qu’elles sont “Sans Calcul”.

“Toulouse graffiti” L’inspiration originale vient du street art. J’ai conçu un “graffeur automatique”.

Avec cet autre logiciel, “Lignes Sans Calcul”, je m’éloigne de ma peinture. L’intervention du hasard y est plus sensible encore. La ligne se dessine imperturbablement sur l’écran, toujours nouvelle, toujours inattendue.

“Lignes Sans Calcul, instant capturé le 27 septembre 2019 à 19h40”, estampe numérique sur papier, exemplaire unique 100 x 200 cm.

Certaines lignes semblent exprimer des humeurs, des impressions, des états d’âme qui nous sont intimes

Sur l’écran, je vois se dessiner les courbes. Parfois, l’une d’entre elle capte mon attention. Alors je fais un arrêt sur image que je fais ensuite imprimer.

“Lignes Sans Calcul, 17 avril 2018, 12h59”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, épreuve unique, 15 x 80 cm

“Lignes Sans Calcul, instant capturé le 22 octobre 2019 à 19h43”, estampe numérique, imprimée par sublimation sur aluminium, épreuve unique 80 x 150 cm

“Lignes Sans Calcul, instant capturé le 18 janvier 2018 à 17h37”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, épreuve unique, 100 x 150 cm.

Même arrêtées et figées sur l’aluminium, certaines lignes conservent rythme et fraîcheur.

Papier peint unique réalisé à l’occasion d’une exposition à la galerie Mondapart en mars 2020

Cosmique

“Cosmique, instant capturé le 19 avril 2011 à 14h02”, impression numérique sur Dibond, épreuve unique, 100 x 160 cm.

Des formes géométriques simples évoluent en dehors de toute pesanteur. Elles évoquent parfois des harmonies musicales.

“Cosmique, instant capturé le 1er octobre 2010 à 16h47”, diptyque, impression numérique sur toile, épreuve unique, 120 x 240 cm (ici exposé à la galerie Mondapart)

“Cosmique, instant capturé le 27 août 2009 à 11h11”, impression numérique sur toile, épreuve unique, 120 x 120 cm

“Cosmique, instant capturé le 18 avril 2016 à 18h13”, impression numérique sur toile libre, épreuve unique, 200 x 100 cm

Mondes Mouvants

“Monde Mouvant, instant capturé le 25 août 2020 à 08h49”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, 100 x 150 cm, épreuve unique.

Une perturbation introduite dans les grilles régulières de L’Oeuvre Sans Fin révèle un univers intriqué et complexe

Monde Mouvant : 2 estampes numériques sur aluminium, 80 x 80 cm

“Monde Mouvant, instant capturé le 05 février 2020 à 16h43”, estampe sur papier marouflé sur toile, 97 x 146 cm, épreuve unique.

papier ou aluminium? sur le papier, les couleurs sont profondes et veloutées. Sur aluminium elles apparaissent éclatantes et brillantes.

“Monde Mouvant, instant capturé le 16 juin 2020 à 10h40”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, 100 x 150 cm, épreuve unique

Recomposition“, oeuvre générative.

Les motifs semblent surgir à notre conscience ou disparaître dans un arrière-plan lointain

Les Jours

“Les Jours, 14 mars 2020, 11h23”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, 30 x 30 cm, épreuve unique.

comme les jours d’un calendrier, certains sont plus intenses mais chacun a son caractère

“Les Jours, 10 avril 2020, 11h19”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium, 30 x 30 cm, épreuve unique.

jour après jour, les cases se remplissent. Dans le programme que j’ai conçu, les écritures s’inscrivent de façon aléatoire

Mots Libres

Mots Libres, (voir extrait vidéo) oeuvre générative.

Le programme “pioche” des lettres au hasard. Lorsque des mots de la langue française apparaissent sur les lignes ou les colonnes, ils sont surlignés et conservés. Les autres lettres sont remises en jeu. Se pourrait-il que des idées émergent de cette suite de mots?

Horloges

“Time Dance”, oeuvre générative. voir video Chorégraphies horlogères

Petite fantaisie sur le thème du temps dont parfois, nous croyons nous évader. Il suffit de presque rien…

Paysages Sans Fin

“Paysage Sans Fin”, oeuvre générative (décembre 2020)

fascination devant ces bandes colorées et aléatoires qui se créent sans fin. sentiment d’éternité. Comme devant ces paysages que l’on voit naître et disparaître à travers la fenêtre du train.

extrait vidéo

"making of" print on aluminum

“Paysage Sans Fin, 08/02/2021”, estampe numérique imprimée par sublimation sur aluminium (diptyque).  les étapes de sa création.

Catalogue Expo 2020, Galerie Mondapart